AccueilAuteursContact

La nuit ne finira jamais...

Format : 15 x 21
Nombre de pages : 70
ISBN/EAN : 978-2-37355-350-5


13 euros


Denis EMORINE

Dans sa poésie, Denis Emorine incarne la Voix prophétique d'une inspiration souvent ancrée à l'Est. Il est le petit frère des très grandes Marina Tsvetaeva et Anna Akhmatova. Cette inspiration, à la fois française et russe, est unique. « La mort vient de l'Est », leitmotiv douloureux, traverse ses livres, dessinant une sorte de pèlerinage, de chemin de croix même, véritable labyrinthe hallucinatoire dans lequel la mort exhibe le filigrane d'un passé vécu par Emorine – parfois par procuration – comme une torture. Selon moi - j'ignore s'il s'agit d'un compliment – Denis est un écrivain russe de langue française d'une grande sensibilité. L'amour et la mort s'affrontent dans son cœur en un combat destructeur. Le passé rejoint le présent, la fiction la réalité, l'Histoire est toujours tragique. De cette lutte fatale, il ne sortira jamais vainqueur, le Nitchevo ((ничего), qui alourdit ses épaules l'en empêche. Ce combat est celui de Sisyphe : la marque du conflit déchirant entre l'esprit latin et l'atavisme slave d'un écrivain singulier dont l'exil (vécu comme tel) dans sa langue maternelle est un véritable stigmate, gravé dans sa chair. Qui d'autre prolongerait un vers de Marina Tsvetaeva par un poème-requiem ? Qui parlerait de « la Russie qui palpite en nous/au creux de la paume »? Ou du « train de la mort /qui caracole vers l'Est », allusion pudique à la déportation ? J'envie les femmes, toujours associées à la mort, célébrées par le poète. Égéries dont la fascination irrigue ce recueil ; sans oublier une « jeune femme brune aux yeux bleus » qui n'est autre que la mère du poète. Cette évocation m'a mis les larmes aux yeux parce que son fantôme imprégnera l'âme de son fils à jamais...
- Igor Zourine

Denis Emorine est né en 1956. Il a une relation affective avec l’anglais parce que sa mère enseignait cette langue. Il est d'une lointaine ascendance russe du côté paternel. Ses thèmes de prédilection sont : la recherche de l’identité, le double et la fuite du temps. Son théâtre a été joué en France, au Canada (Québec) et en Russie. Ses livres sont traduits et édités en Grèce, Hongrie, Roumanie, Inde, Afrique du Sud et aux États-Unis.
Son premier roman La mort en berne est paru en 2017(5 Sens éditions, Suisse).
Site : http://denis.emorine.free.fr



Editions Unicité
3 sente des Vignes
91530 Saint-Chéron
Tél. 06.23.86.73.83
site réalisé parliens mentions légales © 2013 Editions Unicité