AccueilAuteursContact

Chiens de faïence

Format : 15 x 21
Nombre de pages : 126
ISBN/EAN : 978-2-37355-354-3


13 euros


Arnaud VILLANI

Contribution critique à l’histoire de la pensée occidentale II

Les « chiens de faïence » se regardent de travers, dans une haine de porcelaine. Les hommes sont-ils nécessairement voués à cette attitude, les uns envers les autres, et à l’égard du monde qui les engendre et les soutient ? Sommes-nous « de nature » destinés à l’agression et au pouvoir dominant ? Parcourir l’histoire, l’ethnographie, la philologie, montre au contraire qu’un modèle permettait autrefois de penser, à côté de l’un et du deux qu’il est aisé de mettre en position d’antagonisme, une forme d’un/deux qui, par « coïncidence des opposés » proposait à la fois une unité bien tenue, et la plus grande multiplicité de différences. Platon, qui eût été bien inspiré d’en user, a préféré la voie de la transcendance, à la fois une vitrine et un alibi du pouvoir dominant. Je détaille ici ce modèle du « deux dans l’un », cherche à montrer comment le pouvoir se glisse dans la pensée, et retrouve, dans la pensée de Sophocle, une très ferme condamnation des mentalités guerrières, qu’elles s’expriment, à travers Œdipe, Créon, Ajax, contre la nature ou contre les femmes.

Arnaud Villani, agrégé de Lettres classiques et de Philosophie, Docteur d’État, s’est retiré, après une longue carrière d’enseignant en classes préparatoires, dans le Gard où il poursuit des recherches de philosophie et d’écriture. Derniers ouvrages parus : Défaire Heidegger, en collaboration avec André Sauge, éd. Kimé 2018 ; Avant la philosophie, éd. Unicité, 2018 ; Kafka, l’homme en chute libre, éd. Kimé 2018. A paraître fin 2019 : La Terre engloutie. Philosophie de l’écologie, éd. Kimé.

Couverture : huile sur toile, Marie-Pierre Villani.



Editions Unicité
3 sente des Vignes
91530 Saint-Chéron
Tél. 06.23.86.73.83
site réalisé parliens mentions légales © 2013 Editions Unicité