Actualité


Novembre 2021
Constance CHLORE
"L'air respirait comme un animal" - poésie
En savoir +


Tristan LUNAIR
"Soi disant la poussière" - poésie
En savoir +


Octobre 2021
ANTEMANHA & Etienne ROLIN
"Acier" - poésie
En savoir +


Mona Gamal EL DINE
"Alexandrina" - poésie
En savoir +


Joël LALOUX
"Anthologie des poètes sud-américains" - poésie
En savoir +


Nicolas Bernard JAEN
"Cantilènes" - poésie
En savoir +


Paul VECCHIALI
"Chansons et poèmes de Paul Vecchiali" - poésie
En savoir +


Simona MODREANU
"Cioran ou La chance de l'échec" - essai
En savoir +


Pierre BOENIG-SCHEREL
"De l'attente et Après" - poésie
En savoir +


Jennifer GROUSSELAS
"De souffles et d'éveils" - poésie
En savoir +


Roumen LEONIDOV
"Fin de la mythologie" - poésie
En savoir +


Régis MOULU
"J'ai rencontré l'infini et il est encore en moi" - poésie
En savoir +


Emma PRAZERES
"L'œil du cœur" - poésie
En savoir +


Véronique DUTREIX
"L'oiseau lumière" - haïku
En savoir +


Mylène VIGNON
"La confidente des astres" - poésie
En savoir +


Nina ŽIVANČEVIĆ
"La source de lumière" - poésie
En savoir +


Marie-José SALAS DE BALLESTEROS
"La transcendance de l'ombre" - poésie
En savoir +


Claude Ferland MILEWSKI
"Le défunt vit encore" - poésie
En savoir +


Ariel MARINIE
"Ligne de fuite" - roman
En savoir +


Anne BARBUSSE
"Moi la dormante" - poésie
En savoir +


Arnaud REBOURG & El Mahdi JUWADU
"Mosaïques" - poésie
En savoir +


Carole Carcillo MESROBIAN
"nihIL" - poésie
En savoir +


Hélios SABATE BERIAIN
"Nous sommes déjà morts" - poésie
En savoir +


Christiane PEUGEOT
"Rêve et créativité... même combat Tome 1" - essai
En savoir +


Frann BOKERTOFF
"Romance infinie" - roman
En savoir +


Arnaud DELCORTE
"Trouble" - poésie
En savoir +


Christophe JUBIEN
"Une boîte à lettres vide coiffée d'une pomme de pin" - poésie
En savoir +


Pascal MORA
"Villes Ciudades" - poésie
En savoir +


Stéphane KORB
"Yves Montand Les derniers concerts à l'Olympia" - essai
En savoir +


Septembre 2021
Marie BAL
"Hymne à Muriel Cerf" - essai
En savoir +


Alain CLASTRES
"Il y a" - poésie
En savoir +


Frédéric BESNIER
"L'hivernant" - poésie
En savoir +


Letitia ILEA
"Les griffes de l'absence" - poésie
En savoir +


Jacques GAUTRAND
"Les heures blanches" - poésie
En savoir +


Août 2021
Eric SIVRY
"Danielle Le Bricquir, une mythologie personnelle" - essai
En savoir +


Axel MAUGEY
"Gaston Miron : Le poète et le politique" - poésie
En savoir +


Renata LEROUX
"Les Derniers Gardiens de la Forêt" - essai
En savoir +


Juillet 2021
Yan KOUTON
"Commun néant" - roman
En savoir +


Corinne LE LEPVRIER
"Compte de femmes" - poésie
En savoir +


Eric BERNICOT
"Derrière l'affiche" - roman
En savoir +


Juliette CORDIER
"Entre quatre yeux" - poésie
En savoir +


Béatrice ALBERTAT
"Humeur d'Iroise" - poésie
En savoir +


Michel-Olivier DURY
"Le brouillard de la réalité" - roman
En savoir +


Roland CHRETIEN
"Le chemin du poème" - poésie
En savoir +


Louis BANCE
"Les Rires de Samyaza" - poésie
En savoir +


Diego MEDINA POVEDA
"Malgré le froid" - poésie
En savoir +


Yoann LEVEQUE
"Pas blancs, allure rose" - poésie
En savoir +


Anna SHUMANSKAIA
"Portraits en Confinement" - poésie
En savoir +


Armelle CHITRIT
"Tessons bleus" - poésie
En savoir +


Juin 2021
Bernard PIKEROEN
"Ages et voyages" - haïku
En savoir +


Christine GUINARD
"Autour de B." - poésie
En savoir +


Chantal GRIMM
"Contes & nouvelles au château ouvrier Tome II" - roman
En savoir +


Georges BOURGUEIL & Hubert FREALLE
"Conversation out" - poésie
En savoir +


Nicolas WAQUET
"Dans l'ombre inscrit" - poésie
En savoir +


Isabelle PONCET-RIMAUD
"Dialogues avec le jour" - poésie
En savoir +


Ronald NOSSINTCHOUK
"Discours de réception de Charles Baudelaire à l'Académie française" - essai
En savoir +


Eva-Maria BERG & Philippe BARNOUD
"Edinburgh" - poésie
En savoir +


Charlotte-Rita
"Histoires aussi étranges qu'extraordinaires" - roman
En savoir +


Joëlle THIENARD
"J'habite un quartier gay de Los Angeles" - roman
En savoir +


Hélène REVAY
"La grande vitesse" - poésie
En savoir +


Guylaine KLAUS-CORSINI
"La lumière repliée" - spiritualité
En savoir +


Stéphane AMIOT
"La nuit m'a soufflé sa lumière" - poésie
En savoir +


Odile COHEN-ABBAS
"Le canon sanda" - poésie
En savoir +


Michèle CABANE
"Le ciel comme personne" - poésie
En savoir +


Claudine BAISSIERE & Valérie RIVOALLON
"Le creux des jours" - haïku
En savoir +


Laurent BAUDOIN
"Le derviche amoureux" - roman
En savoir +


Radu BATA
"Le fou rire de la pluie" - poésie
En savoir +


Valérie THEVENOT
"Le philosophe et l'étoile" - poésie
En savoir +


Pascal MORA
"Lisières d'instants" - poésie
En savoir +


Sophie MARCHAL
"Lorsque le rideau s'ouvre" - roman
En savoir +


Jean-Philippe TESTEFORT
"On n'en meurt pas j'voudrais juste pas crever" - poésie
En savoir +


Bastien MERLE--HAMON
"Poèmes en bateau" - poésie
En savoir +


Hervé MARTIN
"Recouvrer le monde" - poésie
En savoir +


Isabelle LAGNY
"Rendez-vous dans quinze jours" - roman
En savoir +


PARHAL
"Retour aux sources" - poésie
En savoir +


Mai 2021
Dominique BOUFFIES
"Aux bras ouverts" - spiritualité
En savoir +


Prisca POIRAUDEAU
"Centaurelles et Rock n’roll" - roman
En savoir +


Jean-Louis GUITARD
"De l'eau d'ici à l'au-delà" - poésie
En savoir +


Alain CLASTRES
"Flamboiement" - poésie
En savoir +


Alhama GARCIA
"L'autre moitié du monde" - poésie
En savoir +


Rebecca GRUEL
"La promeneuse du temps" - poésie
En savoir +


Renée Solange DAYRES
"Le cri et la lyre" - essai
En savoir +


Eric DESORDRE
"Le feu au gorille" - poésie
En savoir +


Patrick BONJOUR
"Le voyage de petit oiseau et Le coup de lune" - jeunesse
En savoir +


Aude d'ACHON
"Relire sa vie" - roman
En savoir +


Eric DUBOIS
"Somme du réel implosif" - poésie
En savoir +


Colette CLOUTIER
"Sons de silences" - poésie
En savoir +


Marie-Agnès KOPP
"Sur les lisières du vent" - poésie
En savoir +


Olivia HB & Ben COUDERT
"Voyage immobile" - haïku
En savoir +


Avril 2021
Anonyme
"À cœur ouvert" - spiritualité
En savoir +


Monique MARTA
"Dans le miroir de dieu" - spiritualité
En savoir +


Valéry MOLET
"Et moi, je rirai de votre épouvante" - poésie
En savoir +


Yanna BYLS
"L'épopée de l'extase" - spiritualité
En savoir +


Radu BATA
"Le blues roumain Vol. 2" - poésie
En savoir +


Denis EMORINE
"Mots déserts" - poésie
En savoir +


Alain SAINTE-MARIE
"Origine" - poésie
En savoir +


Anny PELOUZE & Ivan DMITRIEFF
"Sentiences" - poésie
En savoir +


Gérard MOTTET & Jacqueline PERSINI
"Si seulement l'envol" - poésie
En savoir +


Swami RAMDAS
"Swami Ramdas sur lui-même" - spiritualité
En savoir +


Patrick FETU
"Taïgi Haïjin méconnu" - haïku
En savoir +


Julien MARCLAND
"Un jour neuf" - roman
En savoir +


Mars 2021
Laurence BOUVET
"A hauteur du trouble" - poésie
En savoir +


Les amis de Paul Desalmand
"Cher Desal" - témoignage
En savoir +


Christelle WESTPHAL
"Gr èn-k-ré" - poésie
En savoir +


Yves LECLAIR
"Haïkus du Japon ancien et moderne" - haïku
En savoir +


Ronald NOSSINTCHOUK
"L'âme blanche" - poésie
En savoir +


Françoise GEIER
"La nature est mon royaume" - poésie
En savoir +


Ludovic HARY
"Le retour de la voix Bientôt rois, II" - roman
En savoir +


Février 2021
Jean-Pierre AERTS
"A la manière de - Voyage intérieur dans un grand siècle de peinture" - poésie
En savoir +


Mohsen MARASHI POUR
"Au-delà de mes pensées" - roman
En savoir +


François GATTEL
"Contre-calque" - roman
En savoir +


Cécile LOUVEL
"De rerum …Et autres sentiments…" - poésie
En savoir +


Mountajab SAKR
"Débris" - roman
En savoir +


Kitty HOLLEY
"Outre marine" - poésie
En savoir +


Eric SIVRY
"Pris en otage" - poésie
En savoir +


Dominique MALMAZET-GRENARD
"Puisque le temps est compté..." - haïku
En savoir +


Dominique ZINENBERG
"Sans nom le ciel" - poésie
En savoir +


Janvier 2021
Alexandra JOY
"Brahman dit ou essai sur la perspicacité" - spiritualité
En savoir +


Florence CHARRIER
"L'hôtel d'o" - roman
En savoir +


Anne-Emmanuelle FOURNIER
"La part d'errance" - poésie
En savoir +


Toinon MAGUEREZ
"Partir dit-elle" - roman
En savoir +


Christophe FORGEOT
"Pleine ruine" - poésie
En savoir +


Arnaud VILLANI
"Raisons de guerre et politique du grand monde" - essai
En savoir +


Christophe VIXOUZE
"Trans⤏mut⤎Alarmes" - poésie
En savoir +


Jacquy GIL
"Viatiques" - poésie
En savoir +


Anne DE COMMINES
"Vous sentez-vous à l'article de l'humour?" - poésie
En savoir +


Décembre 2020
DIBBOUK 20
"Brèc(he)" - poésie
En savoir +


Marina POYDENOT
"D'un pas de flamme" - poésie
En savoir +


Shahrzad GHAFFARI
"Echo (English adaptation)" - poésie
En savoir +


Anny PELOUZE
"Eclat de temps" - poésie
En savoir +


Jean-François FORESTIER
"En passant par la Zad" - roman
En savoir +


Chérif DELAY-BADAOUI
"Guernica dans la tête" - témoignage
En savoir +


Aline MURA-BRUNEL
"La voix singulière de Fabrice Humbert" - essai
En savoir +


Constance DICKSON
"Le magasin et les lieux publics du handicap" - témoignage
En savoir +


Frann BOKERTOFF
"Poèmes et récits des cent et une nuits" - roman
En savoir +


collectif
"Poésie en liberté 2020" - poésie
En savoir +


Pablo POBLETE
"Psychopoésie Anthologie Totale" - poésie
En savoir +


Jean-Michel LEGLISE
"Un jour, la Mer était bleue" - haïku
En savoir +


Christiane SIMONEAU
"Vague entre vagues" - poésie
En savoir +


Novembre 2020
Henri LE GUEN-KAPRAS
"Ce rien d'osier m'éclaire" - poésie
En savoir +


Shahrzad GHAFFARI
"Echo" - poésie
En savoir +


François MOCAER
"Le don du silence est le diamant du vide suivi de Définitions de Dieu Le chant de l'éveil" - poésie
En savoir +


Marie GUERRINI
"Le soleil se faufile dans nos nuits" - poésie
En savoir +


Patrick FETU
"Mon ticket pour paris" - haïku
En savoir +


     

essai


Auteur : Guy ALLIX
Titre : En chemin avec Angèle Vannier
Quelques pas, incertains, dans l’énigme

Avec cet essai sur Angèle Vannier, Guy Allix ressuscite l’âme d’une poète qui fut reconnue de son vivant comme une voix majeure de la poésie contemporaine. Il nous décrit la manière dont Angèle Vannier a vécu son écriture de l’intérieur en ouvrant son cœur tant à la sincérité qu’à la complexité d’une poétique recouvrant tous les aspects de la vie. Dans le silence, des intuitions spirituelles ont jailli, éclairant sa nuit.

Auteur : Marie BAL
Titre : Hymne à Muriel Cerf
Muriel a toujours entretenu une relation difficile avec sa mère. Elle l’enjoint d’écouter, et comme si elle craignait de devoir la convaincre pour ce faire, elle ajoute en soulignant « parce que », que « la beauté et la force existent », souligne encore le mot « sublimes » plus loin, comme pour lui expliquer que c’est le sublime qui fait tout ça être beau et fort, avant de revenir sur les « cheveux blancs » qu’elle associe à l’accouchement de son nouveau roman. Or Muriel, fille unique, a su de la bouche de sa mère que cette dernière avait accouché sous anesthésie générale de peur de sentir la douleur. Le titre, La Nativité à l’étoile, en dit long. Muriel n’accouchait pas sans douleur de ses enfants, ses livres, car le sublime, aussi beau et fort qu’il soit, n’est pas un accouchement sans douleur.
Muriel, en accompagnant Raphaël dans sa souffrance intérieure, souffre avec lui. Elle se demande elle aussi si elle est indispensable et ce que signifie cet « indispensable ». C’est une question douloureuse et inhérente à toute personne qui risque un enjeu dans sa vie. Edward Bond dit à ses acteurs qu’ils doivent tous se demander chaque jour : « Pourquoi est-ce que je veux être acteur ? ». C’est une interrogation qui s’assimile à celle de Raphaël dans ce roman qui « avait la confuse et dérangeante certitude qu’à elle, il aurait pu l’être » (indispensable). Peut-on être un acteur sans répondre à la question « pourquoi est-ce que je veux être acteur ? », sans trouver dans sa valeur personnelle d’acteur une raison indispensable pour poursuivre dans cette voie ? Je ne crois pas. C’est pourquoi la question que soulève ici Muriel Cerf est extrêmement pertinente. Il faut bien avoir la foi à un moment donné en un acte pour oser le fonder, parce que si quelqu’un d’autre peut le faire aussi bien, voire mieux que moi, alors pourquoi est-ce que je me fatiguerais à risquer un tel enjeu ?

Auteur : Philippe CADO
Titre : Pierre ou l'ambivalence Une passion des contraires
Voici un livre qui se joue des genres. On y trouvera en effet des parties philosophiques et littéraires à l’appui d’un propos d’ordre biographique. Des références à Kant alternent avec d’autres à Queneau. Le mélange des tons, léger, grave, comique, scolaire, est encore plus saisissant. Il n’en fallait pas moins pour présenter la vie et l’œuvre de Pierre perdu dans des choix binaires et tentant de résoudre ses contradictions dans des poèmes au rythme tout aussi binaire. Mais ce complexe d’ambivalence, dont est affecté Pierre, est surtout lié à sa quête tragique d’une impossible conciliation des contraires. L’auteur, militant dans des organisations visant à lutter contre la stigmatisation de la schizophrénie, témoigne du destin d’un ami disparu aux talents artistiques indéniables et évoluant dans le petit milieu des schizophrènes de son arrondissement. Dépassant le récit anecdotique de la vie d’un « fou littéraire » qui se croyait un destin messianique, cet essai biographique explore la notion d’ambivalence dans un registre radicalement autre que celui de la psychiatrie à laquelle elle est ordinairement cantonnée.

Auteur : Pierre CALONIER
Titre : Voix pour une poétique de la pensée
Poésie et philosophie font toutes deux le même pari : accéder au sens des choses, de la vie, de l’homme, du monde. Les unir, c’est atteindre une autre manière d’"habiter" les situations en fortifiant son esprit critique ; les réunir, c’est accéder à la question essentielle du langage qui, comme nous le dit Merleau-Ponty, "avant d’être au service  de la pensée, est une manière/.../ de vivre et de célébrer le monde".
Le lecteur découvre dans cet ouvrage la mise à jour d’une "poétique de la pensée". Y apparaissent, en fil conducteur, des notions-clés pour mieux penser-en-poésie mais aussi des échanges entre poètes et philosophes partageant, dans des voix en alternance, des visées communes.
C'est là un essai-guide qui permettra à un lectorat curieux et désireux de "penser ailleurs" de bien cibler "la question poétique" et d'approfondir la réflexion philosophique. C'est aussi une étude où sont fournies des pistes pour mieux croire en poète dans le monde d'aujourd'hui.

Auteur : Pierre COLLOMB
Titre : Items
Item : élément minimal d'un ensemble organisé.

ITEMS se présente comme une mosaïque de réflexions - certaines de quelques mots, d'autres de plusieurs pages - dont l'ensemble fait sens et dont chacune peut se déguster isolément.
En moraliste moderne, Pierre Collomb traite des sujets de société mais nous convie également à partager des constats plus intimes dont l'humour, la poésie ou l'amertume s'expriment dans un style à la fois classique et lumineux.

Auteur : Renée Solange DAYRES
Titre : Le cri et la lyre
Renée Solange Dayres nous a quittés le jour de Noël 2016 et nous a laissé Cultures poétiques francophones / Le cri et la lyre. A travers cette anthologie, l’auteure nous emmène aux pays de nos patrimoines francophones. Ce remarquable travail œuvre aux bienfaits de la langue française et lutte contre les dilutions perverses de la mondialisation. Face aux paradoxes des communautarismes et du vivre-ensemble, Renée Solange Dayres chine et signe nos traces matricielles. Le cri et la lyre vitalise et civilise nos courants linguistiques et poétiques les plus fondateurs. L’auteure répond à Léopold Sédar Senghor, ardent défenseur des lettres et paré d’élans spirituels pour la francophonie. Dans cette Lecture sauvage, nous recueillons et alunissons la mémoire de nos ancêtres, ces anciens êtres qui nous verbent du haut de leurs profondeurs.

Auteur : Gabrielle DE CONTI
Titre : Sur les chemins de Jean-Jacques
Gabrielle De Conti continue d’explorer des voies originales pour mieux se comprendre et se faire comprendre. Après La cascadeuse et Journal d’une orpheline, elle poursuit son entreprise de réflexion et de quête de sens. Sur les chemins de Jean-Jacques annonce une nouvelle étape franchie, une lumière retrouvée au bout du tunnel. Elle part d’une question : quelle est cette « force invisible », cette « petite voix à l’intérieur » qui l’a guidée, secourue, sauvée depuis son enfance ? Elle sait désormais que « sans le vouloir, sans le savoir », pendant toute sa vie, sa route a croisé celle de Jean-Jacques Rousseau. Alors comment « tordre le cou aux signes » ? Enfant abandonnée avant même sa naissance par son père, elle a pourtant refusé longtemps de lire les œuvres de Rousseau. Et puis la révélation est advenue et elle s’est identifiée à l’enfant privé de mère, et lui aussi abandonné. Devenue inconditionnelle de l’auteur des Confessions, non seulement elle comprend et justifie l’abandon de ses enfants, mais elle s’insurge qu’il puisse être soupçonné de misogynie. Elle découvre des aspects ignorés de Jean-Jacques dont elle se sent la fille spirituelle. Tant de coïncidences, ces prénoms communs aux deux vies, tous ces lieux qu’elle a connus et où lui aussi est passé, des Alpes à Paris, de l’Ain à Genève ou Venise, ne peuvent que porter du sens. Et ce chemin tragique pour sa famille, ce chemin sur lequel Rousseau s’est promené et a herborisé, elle a réussi à le faire renommer « Chemin Jean-Jacques Rousseau ». Sa mission est enfin accomplie : « La force rayonnante » ou comment la littérature peut éclairer une vie.
- Claudine Krishnan

Auteur : Marie Desjars DE KERANROUE
Titre : Le monde dans tous les sens
Marie Desjars de Keranrouë est passionnée d’interculturel. À 40 ans, elle part effectuer un tour du monde de l’interculturel en solo, appelé « Regards Croisés » pour le compte d’une grande entreprise. Ce livre retrace une étude grâce à une centaine d’interviews qu’elle réalise dans l’hémisphère Sud. Grande voyageuse, elle en profite pour décrypter les pays traversés selon une méthode originale qui est, selon elle, la matrice de l’unité des cultures, soit l’alliance corps, cœur, esprit. Son plaidoyer rejoint celui d'Antoine de Saint Exupéry : « Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'enrichis ».

Auteur : DECHAUX Frédéric
Titre : Réflexions buissonières
Avec ce recueil d’aphorismes, Frédéric Dechaux se livre à l’exercice périlleux de plonger au coeur de la condition humaine, et ce à tous les niveaux de conscience que nous expérimentons.
En proie à une intériorité incessante qu’il exprime parfois avec lyrisme, il ne se départ pas d’un pessimisme qui, en nous invitant à découvrir nos petits arrangements intérieurs, nous éclaire finalement sur les illusions qui nous traversent. Mais ce serait compter sans ce qui hante l’auteur, à savoir cet appel de la sagesse intérieure qui est aussi un appel de l’éveil, un rappel à soi toujours disponible. En ce sens le lecteur est invité à plonger en lui-même pour appréhender les contradictions, les variations de son moi mais aussi pour trouver en lui d’autres forces comme une ouverture que les mots ne sauraient définir.

Auteur : Paule Marie DUQUESNOY
Titre : La tulipe rouge
Nous connaissons Paule Marie Duquesnoy pour sa poésie. C’est une voix unique, la sienne, dans le paysage français. Je devrais dire, ici, dans le jardin français, tant il est vrai que l’idée du jardin convient à sa poésie (à toute poésie peut-être ?). Mais dans le recueil que voici, elle prend le large, elle laisse ses arbres et ses buissons en attente, ses massifs de fleurs préférées et les plates-bandes, et elle se lance dans les grands paysages. Qu’elle parcourt à Grande Vitesse pour aller dans les grandes villes (les jardins d’hommes ?). Elle abandonne un instant la botanique et s’adonne à l’art. Quel nom trouver pour ces essais (exercices ?), pour cette approche originale du monde de l’art ? Pages d’un journal ? Journal de voyage ? Notes d’un promeneur, bloc-notes d’un visiteur d’art ? Commentaires d’une dilettante ? Poétique de la pérégrination moderne ? En feuilletant ces proses enjouées on n’échappera pas à se poser la question : avec quoi les comparer, avec quel format classique ? Car tout cela y figure, et plus ! 

Auteur : Rocío DURÁN-BARBA
Titre : Encore des flammes
Encore des flammes se veut l’examen du XXe siècle trépidant sous les effets des révoltes et des révolutions dans le monde. C’est l’histoire, mais aussi l’interprétation des manifestations et des mouvements multidimensionnels planétaires liés de près ou de loin aux événements de Mai 68 en France.
Rocío Durán-Barba injecte dans l’exercice de l’essai à la française la tradition latino-américaine de l’ensayo. Fidèle à cette tradition, elle rejette la méthode monodisciplinaire et le scepticisme. C’est par le jugement personnel, par la multiplicité des critères, la complémentarité des angles d’approche, les rapprochements qu’ils permettent, qu’elle appréhende le XXe siècle. Dans son contexte, elle prend Mai 68 à bras le corps, mais ne prétend pas lui apporter de réponse définitive. Elle l’interroge et en propose une interprétation socioculturelle.
Encore des flammes, rappelle aussi la chronique, autre genre pratiqué en Amérique latine, autre tradition littéraire dans laquelle s’inscrit Rocío Durán-Barba. Cet essai peut être lu comme une décantation intellectuelle. Comme une chronique latino-américaine sur une époque historique mondiale en général ; et sur la France, en particulier.

Auteur : Chantal GRIMM
Titre : Contes & nouvelles au château ouvrier
Dans un quartier rénové du XIVe arrondissement de Paris, au dit « Château ouvrier » bouillonne une vie associative dont l’un des éléments est un atelier littéraire, Du souvenir à l’imaginaire, d’où sortent contes inventés ou détournés, instants de vie et vraies nouvelles sous la plume de la vingtaine d’écrivantes qui s’y sont succédé depuis dix ans.

La sensibilité et la malice déposées sur le papier sont leurs armes contre les moments difficiles de la vie. Elles écrivent avec un esprit de fête et une constante exigence de style, entraînées en cela par la plus sorcière d’entre elles, qui compose aussi des chansons.

Auteur : Stéphane KORB
Titre : Yves Montand Les derniers concerts à l'Olympia
Il y a trente ans, le 9 novembre 1991, Yves Montand nous quittait. C’était la fin d’une carrière éblouissante oscillant entre music-hall et cinéma. Stéphane Korb a été l’un des rares témoins des moments de complicité entre l’artiste et l’équipe qui l’entourait. Il nous livre ici son témoignage et les photographies des derniers concerts à l’Olympia. Sans cet ouvrage personne ne saurait ni ne comprendrait peut-être ce que signifiait pour Montand la préparation minutieuse de ce retour sur scène. sous ce regard singulier, ces photographies — « les meilleures photos d’Yves Montand » selon le photographe Marc Riboud — restituent avec force le talent d’acteur de l’artiste et le texte, plein de merveilleuse surprises, fait revivre Montand d’une manière inattendue.

Auteur : Arnaud LANDREAU
Titre : Fragments
...Vous allez lire un livre qui n’est pas publié dans la prestigieuse maison d’Éditions du Seuil, qui ne sera pas présenté par son auteur à la Grande Librairie, et qui n’a pas les critères pour cela. Il a des critères tout autres.
C’est un livre qui n’a pas la même importance…
Il en a une tout autre.
Vous y rencontrerez aussi Walter Benjamin. Mais dans un rapport plus intime encore. Plus simple aussi. Dans une simplicité qui a aussi le souci de ce qu’elle dit, et de ceux qui en prennent connaissance, mais là aussi, d’une tout autre manière.
Mais là vous rencontrerez Walter Benjamin, dans un livre de Philosophie, pas dans un livre d’Histoire, écrit par un philosophe, pas par un historien.

Auteur : Arnaud LANDREAU
Titre : L'humanité divine
Ce qui reste inchangé dans l’histoire, comme un invariant, c’est la constante de l’oppression et la soumission de la masse, sa faible capacité d’insurrection (hormis les trop rares révolutions) ce qui ne représente pas moins ce qui n’a pas changé depuis la nuit des temps, à savoir la nature humaine (l’humain, trop humain) s’étalant de la palette du dominant (La personnalité autoritaire de T.W. Adorno) à la masse soumise (Psychologie de masse du fascisme de Wilhelm Reich), et du lien tacite qui les unit.
L’éternel retour de la « Catastrophe » (image de la domination et de l’oppression chez Walter Benjamin) se formule dès lors comme suit : tant qu’il y aura des oppresseurs et surtout des opprimés pour leur obéir, on ne sortira pas de ce cycle infernal, cette analyse n’étant que plus vraie pour les pays qui vivent en démocratie, où les citoyens disposent de ce précieux droit de grève mais restent pourtant dans un silence effrayant face à l’oppression.

Auteur : Henri-Hugues LEJEUNE
Titre : Le Vol d'Icare
Dans ce livre, l’auteur nous amène à des réflexions audacieuses sur les arts et leurs évolutions au cours des siècles. Avec un souci de vérité et d’intelligence, Henri-Hugues Lejeune prend en compte et analyse les mouvements de l’Histoire et de la pensée qui ont influencé nos modes de ressenti. L’auteur est sans concession ou alors, s’il en accorde, c’est comme pour mieux les décrier ou les déconstruire car la critique de l’art ne supporte pas l’immobilisme, mais se nourrit de fait de tous les courants philosophiques qui ont émaillé les siècles depuis l’Antiquité.

Auteur : Ghyslaine LELOUP & Noël ROCH
Titre : Bien à vous
« ...Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce qui fonde ce texte à deux voix, servi par l’invisible ballet des messages électroniques. Sans se voir, sans se rencontrer, mais toujours dans la tension des mots via le mystérieux réseau des e-mails, Ghyslaine Leloup et Noël Roch laissent libre cours à la circulation inédite de leurs émotions, de leurs impressions, et ce qui ne pourrait être qu’un jeu ou une complaisante conversation devient au contraire une histoire profonde, tirée du plus loin de soi. Histoire des sources qui fait jaillir le plus juste de l’intime, sans afféterie, sans coquetterie, sans masque. Cette expression, née dans sa plus stricte nudité, va ainsi à l’essentiel : rencontre entre deux êtres épris de Beauté, l’un en dialogue avec la matière picturale, l’autre avec celle des mots et du regard, exerçant déjà tous deux leur art au travers de la toile peinte, de la poésie et de la photographie. Et de cette expérience déjà intime des profondeurs va naître, grâce à la messagerie d’un réseau social, une parole échangée qui redonne force et torrent à l’éternel flux de la vie, à sa puissance créatrice, à son déluge d’énergies... »
Extrait de la préface d’Alain Vircondelet

Auteur : Renata LEROUX
Titre : Les Derniers Gardiens de la Forêt
« C’est une raison d’espérer et de s’engager avec eux dans la défense de ces peuples premiers, extraordinaire patrimoine de l’humanité, lesquels sont les garants de la préservation de leur territoire et de leur forêt et par là même de ce qui est le poumon de notre planète.
Nous nous devons de nous impliquer et de faire lutte commune, car il s’agit de notre propre survie.
Ce livre rend compte de leur implication, de leur engagement et de leur incroyable et efficace idéalisme. »
Kitty Holley

Auteur : Axel MAUGEY
Titre : Le succès de la francophonie au XXIe siècle
Si certains doutent des possibilités du français et de la francophonie, les vingt-cinq chapitres de ce livre consacré au nouveau rayonnement de notre langue effaceront leur incrédulité tant ce renouveau est réel, en phase ascendante, en dépit des difficultés et des coupes budgétaires.
Constat intéressant : une institution venue de loin traverse allègrement la tempête : il s’agit de l’Académie française, servie à merveille par  Canal Académie, une radio internet créée en 2004.
Pour éclairer ce renouveau, Axel Maugey propose un vaste tour d’horizon au cœur de cet espace en français, aussi bien en Europe et en Afrique que dans des pays particuliers tels que la Chine, l’Argentine, les États-Unis ou le Québec.

Auteur : Axel MAUGEY
Titre : Un patron français au cœur de l'Empire chinois
Acteur de sa vie, doté d’une personnalité fort attachante, Claude Moreno, héros d’« Un patron français en Chine », a très vite compris que la connaissance de plusieurs langues était une des principales clefs de la réussite. Sa vie est un roman dans lequel victoires et enseignements ne cessent d’alterner.

Son histoire passionnante, pleine de rebondissements, nous permet de découvrir un homme tourné vers le dialogue des cultures et des économies.

Auteur : Simona MODREANU
Titre : Cioran ou La chance de l'échec
Accompagné de dix gravures de Wanda MIHULEAC.

« Comment ne pas rater sa vie, lorsque, à la différence du commun des mortels, qui sont tombés dans le temps, on atteint un degré supplémentaire d’errance, par la chute du temps ?… C’est la marque particulière du destin de Cioran, de son propre aveu, qui n’a eu de cesse de creuser, avec une patience désespérée, cet inénarrable drame personnel. Et comment ne pas savourer le ratage brillant de sa vie, alors que nous sommes si nombreux à connaître la bonne fortune de la banalité ? Passer à côté de l’échec, en rasant les murs de la chance et en restant à l’abri de tout défi majeur, ou bien profiter de l’aubaine et toucher le fin fond de l’être, quitte à échouer aux yeux de la majorité ?… Entre les deux extrêmes, il y a certes une bonne plage de confort et de satisfaction disciplinée, à chacun de choisir sa voie.... »

Auteur : Régis MOULU
Titre : Enrichir son vocabulaire avec 1 609 mots
Voici un livre qui donne un sens à la connaissance du vocabulaire, avec ouvent des mots que l’on entend si peu qu’ils avaient fini par échouer dans les limbes de notre mémoire à tous. 1 609 mots que Régis Moulu ressuscite pour le plaisir de les connaître tant ils parlent en nous, se digèrent en nous et ne demandent qu’à ce que l’on en fasse usage. Car apprendre de nouveaux mots, n’est-ce pas aussi nous élargir, nous ouvrir avec humilité à d’autres champs possibles d’expression pour mieux appréhender ce que nous voyons du monde ?

Auteur : Aline MURA-BRUNEL
Titre : La voix singulière de Fabrice Humbert
Écrire « le monde n'existe pas », le redire infiniment comme une litanie et faire résonner le glas de nos espérances, c'est poser un énoncé qui existe – en sursis sous la plume des écrivains. D'un roman à l'autre, Fabrice Humbert s'ingénie à le réinventer. Avec sa géographie fictionnelle, ses « héros » médiocres ou flamboyants, cruels et violents, cyniques et désabusés, à la dérive ou en quête d'harmonie, ses espaces lointains ou familiers, fragmentés et recom- posés, ses filiations électives ou effectives, un monde se dessine sous les yeux du lecteur, dans un style tour à tour lyrique et laconique, ironique et empathique.
Telles furent alors les multiples facettes de l'œuvre polyphonique de Fabrice Humbert qu'il s'est agi d'explorer et de comprendre, afin d'en saisir et d'en transmettre l'exceptionnelle densité, la voix singulière.

Auteur : Ronald NOSSINTCHOUK
Titre : Discours de réception de Charles Baudelaire à l'Académie française
Charles Baudelaire adressa au Secrétaire perpétuel de l’Académie française sa première lettre de candidature le 11 décembre 1861.
Le 6 février 1862, l’élection tumultueuse destinée à pourvoir le fauteuil laissé vacant par Eugène Scribe ne lui permit d’obtenir aucune voix.
Le 10 février 1862, il s’adressa à nouveau au Secrétaire perpétuel par voie épistolaire pour lui faire part de sa volonté de se désister de la liste des candidats aspirant au fauteuil du R.P. Lacordaire.

Auteur : Christiane PEUGEOT
Titre : Plus de blagues que de mal
Rendre l’âme ? D’accord, mais à qui ? (Serge Gainsbourg)

Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie entière à croire qu’il est stupide. (Einstein)

C’est une erreur de croire qu’une femme ne peut garder un secret. Elles le peuvent, mais elles s’y mettent à plusieurs ! (Sacha Guitry)

Converge : la seule union possible tolérée par l’église.
Confesses : accepté par le pape… c’était Innocent II.
(Christiane Peugeot)

Auteur : Christiane PEUGEOT
Titre : Remonter et descendre le temps
Ce livre développe ce qui aurait pu être face à ce qui fut ou a peut-être été.
Ainsi sous le nazisme, des jeunes officiers allemands déviant vers la Suisse un grand convoi de Juifs promis aux chambres à gaz.

C’est l’ouvrage du temps instable, du temps qui ralentit, accélère ou piétine, retourne dans le passé, fonce vers le futur, mélange les époques.
En rebroussant, il nous confronte à nos lointains ancêtres, tels Bossuet, Descartes, Socrate. Archimède, Jésus, hommes du néolithique, etc.
En remontant, il dévoile déjà l’univers du futur et nos descendants.

Auteur : Christiane PEUGEOT
Titre : Rêve et créativité... même combat Tome 1
Que reflètent les rêves, l’imaginaire et les créations ?
Nos idées fixes ? Le monde ? L’univers ? Les plurivers ? Dieu ? Sont-ils compensatoires ? Sont-ils « nous », le reflet de notre âme… ? Une pensée étrangère ? D’autres qui seraient en moi ? Le jumeau que j’ai évincé de la matrice afin de me réserver les énergies maternelles ? La clameur de mes ancêtres couchés sous la terre dans tous les cimetières du monde et voulant revoir le jour par mes yeux ? Ont-ils une relation avec nos transits astrologiques ? Le divin ?
Les images du rêve et de la créativité sont peut-être le réel… ou peut-être pas. Pour la science, le réel est ce qui résiste quand, en vie éveillée, on veut ignorer les règles qui semblent régir le monde… par exemple, essayer de voler en se jetant par la fenêtre du dixième étage. Par contre, dans le rêve, comme dans la créativité, vous pouvez impunément transgresser les lois, traverser les murs, vous transformer en poisson, vous promener nu sur Mars sans craindre ni le froid ni les gendarmes.

Auteur : Marc-Louis QUESTIN
Titre : Urban Sax Les musiciens de l'infini
Ce livre est le premier ouvrage consacré à la dimension esthétique, philosophique et poétique du groupe mythique Urban Sax. L’écriture profondément baroque de Marc-Louis Questin s’inscrit dans une longue tradition de récits jouant sur plusieurs niveaux de sens à la manière des poupées russes du romancier cubain José Lezama Lima. Le théâtre des sons mis en forme par les compositions étincelantes de Gilbert Artman redéfinit la relation de l’être humain à l’univers, à la musique tourbillonnante des sphères. L’esprit de chaque lieu investi s’imprègne ainsi du sceau de ces étranges symphonies ludiques et voluptueuses, répétitives et solennelles. Ethnologie, architecture, scénographie et musicologie se font écho entre les pages de cette étude originale. Le jeu des sons mène à l’éveil, à une sereine lucidité, à une vision renouvelée et transfiguratrice du monde.

Auteur : Marc-Louis QUESTIN
Titre : Urban Sax Les musiciens de l'infini (version anglaise)
"Tribute to Urban Sax" CD included

This book is the first work dedicated to the esthetical, philosophical and poetic dimension of the mythic group Urban Sax. Marc-Louis Questin’s deeply baroque writing fits into a long tradition of tales playing on several levels of sense in the way of the Russian dolls of the Cuban novelist José Lezama-Lima. The theatre of sounds set up by Gilbert Artman’s brilliant compositions redefines the relation of the human being with the universe, with the whirling music of the spheres. The spirit of every invested place is thus pervaded with the seal of these strange ludic and voluptuous symphonies, repetitive and solemn. Ethnology, architecture, scenography and musicology are echoing among the pages of this original study.

Auteur : Geneviève ROCH
Titre : Le tempétueux voyage de la Princesse de Clèves
Qu’ont en commun Sainte-Beuve, Gide, Jacques Chardonne, Camus, Michel Butor et tant d’autres écrivains ou critiques ?
Tous ont écrit sur le roman de Madame de Lafayette. Si les livres ne sont pas très nombreux, les articles sont innombrables. Dès sa sortie (1678) le roman défraie la chronique au point de susciter un véritable référendum dans un journal (Le Mercure galant) qui constituera le principal sujet de conversation dans les salons. La princesse a-t-elle eu tort ou raison d’avouer son amour pour Nemours à son époux et pourquoi refuse-t-elle d’épouser celui qu’elle aime après la mort de son mari ?
Dans un ouvrage qui ne soit pas une somme destinée à un seul public érudit, universitaire ou spécialiste, Geneviève Roch a plutôt cherché à définir les curiosités d’époque et les familles d’esprit que le roman de Madame de Lafayette a éveillées depuis sa parution jusqu’à nos jours. Elle s’est préoccupée de nous faire découvrir la trajectoire du livre au fil du temps, à travers les différents publics, de nous la montrer sous des éclairages successifs que nous pourrions comparer avec le nôtre.

Auteur : Bruno SILLARD
Titre : Migrants sur les chemins du monde
Un jour, ils furent chassés de leur maison, de leur vie, sans trop savoir pourquoi.

Et puis il y eut une guerre, sans que l’on comprenne pourquoi. Longtemps ils ont marché tous les jours que Dieu fait, mais ce n’était pas tous les jours le même Dieu. Longtemps, ils ont marché, abandonnés de tous, semant aux vents mauvais le peu qui restait de leurs espoirs.

Alors est née l’idée de raconter l’histoire des uns et des autres. Non pas l’Histoire du siècle, mais des brides d’une histoire d’un autre temps. On oublie vite.
Chemins d’Europe qui croisent des chemins d’Afrique labourés par des dizaines de milliers de galoches, de sabots ou de pieds nus, toujours les mêmes directions soufflées par les mêmes rumeurs, les mêmes peurs aussi ou les mêmes espoirs. Chemins sans retours qui se terminent dans des camps. D’autres cris enfin, « America, America ! » hurlés par les troisièmes classes des transatlantiques quand ils aperçoivent au loin le port de New York. Ce sont ces histoires, certaines rapportées, d’autres glanées que je vous conte à nouveau, après avoir été publiées dans « Les Soirées de Paris », un rendez-vous culturel quotidien sur Internet.

Auteur : Eric SIVRY
Titre : Danielle Le Bricquir, une mythologie personnelle
Danielle Le Bricquir, après des études d’Histoire de l’Art à l’École des Beaux-Arts de Paris, a participé aux ateliers de Leonardo Cremonini et de Georges Arditi, a soutenu une thèse de doctorat, Le groupe pictural Cobra et l’Écriture. Elle est Sociétaire du Salon d’Automne de Paris et membre du conseil d’administration ; cofondatrice du Salon d’Automne international. Elle a exposé sur tous les continents. On apprécie sa peinture dans le monde entier.
Le but de sa peinture consiste à rendre visible ce qui ne l’est pas. « La métamorphose des formes et l’amour de la couleur y célèbrent dit-elle « une fête baroque, un hymne à la vie très personnel », si bien que son œuvre de fiction nous propose une véritable mythologie personnelle où elle convoque « la magie de son enfance associée à la nostalgie des origines, aux contes celtes dont les images se mêlent aux visions de lointaines cultures ». C’est ainsi qu’elle est allée à la rencontre des cultures du Mexique, du Kenya, de la Chine, du Japon, de la Nouvelle-Calédonie et du Vanuatu. Elle « chante la berceuse qui panse les plaies du monde ».

Auteur : François TARD
Titre : Concerto pour être et univers
Albert Camus déplorait une coupure irrémédiable entre l’esprit de l’homme et un univers n’apportant aucune réponse à sa quête de sens, d’où sa révolte contre l’absurde. Cette attitude est contredite par les sagesses orientales ou ésotériques qui, depuis l’aube des temps, mènent à l’harmonie entre l’être et l’univers. L'histoire humaine comporte une extrême diversité de modes de vision de l’existence, les uns séparateurs, les autres monistes. Dans l’approche du réel, conciliant les voies rationalistes – science, philosophie, etc. – et les voies qui ne font pas appel à la raison – mysticisme, arts, praxis les plus diverses – le suBréalisme nous amène à vivre de façon équilibrée et heureuse l’illusoire divorce entre les mondes « intérieur » et « extérieur ». En ce sens, une révolution de la pensée scientifique occidentale marque le XXe siècle : après plusieurs millénaires d’un dualisme dont les pensées d’Aristote et de Descartes sont les plus représentatives, la science évolue vers la complexité et l’unicité, nous donnant à réaliser que tout est relié à tout dans le tout. Intégrant entre autres voies de la connaissance les enseignements de cette révolution, le suBréalisme propose ce fil d’Ariane qui nous achemine vers la vie spirituelle et un nouvel enchantement du monde. Sous la forme de dialogues éclairants et attrayants, François Tard nous invite à pratiquer une philosophie qui sollicite tous les domaines de l’esprit et non plus le seul intellect (sensations, émotions, intuitions, etc.). Dans un style limpide, il fait œuvre d’initiation philosophique, scientifique et sémantique. Multipliant les citations de grands auteurs, il apporte aux « littéraires » aussi bien qu’aux « matheux » de nombreuses pistes de réflexion, incitant tout un chacun à travailler du cerveau droit autant que du gauche. Un livre vif, empli d’humour, à lire et relire... et faire lire par vos proches.

Auteur : Jean-Philippe TESTEFORT
Titre : Pensée du design
Le mot « design » jouit aujourd’hui d’une extension si large et transversale qu’il ne peut plus passer uniquement pour une simple vogue. Initialement, le design apparut en réaction aux conséquences de la révolution industrielle. Il se donnait pour tâche de réformer les modes d’existence, dans le souci d’une plus grande justice sociale.

Si cet esprit du design ne s’est jamais tari tout à fait, la cruauté néolibérale et l’urgence écologique l’ont ravivé, conduisant de nombreux designers à s’engager sur la voie d’une production « responsable ».
Le design conduit ainsi à reposer la question éthique sur un plan fondamental qui est également celui d’un modèle de développement raisonnable. Par la prégnance discrète mais déterminante de l’habitat, ce sont des différences, des valeurs qui forment tout un chacun par la fréquentation et l’usage. Le design se trouve ainsi au carrefour d’une multiplicité « holistique » d’exigences dans le rôle, ambivalent, d’aménageur d’espaces partagés.

Auteur : Arnaud VILLANI
Titre : Avant la philosophie
Contribution critique à l’histoire de la pensée occidentale, I

Une contribution à la critique de la philosophie occidentale, en trois volumes ? Pourquoi ? Ce n’est pas seulement que, sur la ligne tranquille de la philosophie, prise pour l’éternelle Colombe de la paix, se découvre une cassure franche au moment platonicien. C’est surtout, comme je veux le montrer, que, derrière cette cassure nous empêchant de voir les Présocratiques dans leur pensée réelle, se manifeste, à un œil exercé aux signes linguistiques des mutations de pensée, un combat de géants (« gigantomachie ») qui, trop longtemps occulté, ne cesse de produire des conséquences peu désirables sur les hommes et « leur » monde. Ce premier volume aborde quatre questions : 1) le rapport oublié entre mythe, sagesse et pensée ; 2) l’installation en philosophie d’une noétique légitimant le cumul ; 3) l’abandon des deux soutiens de la pensée en place jusqu’alors, le mouvement préféré à des stases, le tout préféré à la séparation ; 4) l’invention d’un Idéal paradisiaque et transcendant auquel devraient se sacrifier les générations, et être exclus ceux qui ne voudraient pas s’y conformer.

Auteur : Arnaud VILLANI
Titre : Chiens de faïence
Contribution critique à l’histoire de la pensée occidentale II

Les « chiens de faïence » se regardent de travers, dans une haine de porcelaine. Les hommes sont-ils nécessairement voués à cette attitude, les uns envers les autres, et à l’égard du monde qui les engendre et les soutient ? Sommes-nous « de nature » destinés à l’agression et au pouvoir dominant ? Parcourir l’histoire, l’ethnographie, la philologie, montre au contraire qu’un modèle permettait autrefois de penser, à côté de l’un et du deux qu’il est aisé de mettre en position d’antagonisme, une forme d’un/deux qui, par « coïncidence des opposés » proposait à la fois une unité bien tenue, et la plus grande multiplicité de différences. Platon, qui eût été bien inspiré d’en user, a préféré la voie de la transcendance, à la fois une vitrine et un alibi du pouvoir dominant. Je détaille ici ce modèle du « deux dans l’un », cherche à montrer comment le pouvoir se glisse dans la pensée, et retrouve, dans la pensée de Sophocle, une très ferme condamnation des mentalités guerrières, qu’elles s’expriment, à travers Œdipe, Créon, Ajax, contre la nature ou contre les femmes.

Auteur : Arnaud VILLANI
Titre : Raisons de guerre et politique du grand monde
Ici s’achève, provisoirement, mon enquête sur la Raison occidentale. Il s’agissait de faire apparaître un lien secret entre le concept et une « logique » de la guerre. Avec ce qui en découle : le statut trop souvent réservé aux femmes ; l’assaut contre la nature, dont les effets s'accélèrent ; la réduction du rationnel à un calcul de richesses ; le renforcement des racismes et communautarismes… Nous avons ignoré l'activité d’une collectivité inconsciente, éradiqué les éléments actifs de l'irrationnalité, rêvé d'une paix perpétuelle sans interroger le mythe du "progrès de l'esprit humain". Ce faisant, nous avons libéré une guerre totale qui couvre tous les champs, des médias à la religion, du géopolitique à l’économie, des finances à l’écologie. Il est plus que temps de pointer, à côté de ses atouts, le côté noir d’une raison menaçant de se renverser en obscurantisme. « Science sans conscience n'est que ruine de l'âme » : Rabelais ignorait à quel point il disait vrai.



Editions Unicité
3 sente des Vignes
91530 Saint-Chéron
Tél. 06.16.09.10.85
site réalisé parliens mentions légales © 2013 Editions Unicité