AccueilAuteursContact

Le creux des jours

Format : 21 x 15
Nombre de pages : 54
ISBN/EAN : 978-2-37355-569-1


13 euros


Claudine BAISSIERE & Valérie RIVOALLON

Claudine Baissière commence en 2015 à travailler avec un collectif de haïjin sur la revue Graines de Vent des éditions Filosphère. Elle participe à une dizaine de numéros et dirige en 2017 celui consacré au haïsha. De ce travail découle une exposition qui circule toute l'année 2018.

Parallèlement, elle devient instigatrice et coorganisatrice pendant deux années de la Nuit des poètes de Marseille.

Elle participe également à deux ouvrages collectifs aux éditions Pippa, Secrets de femmes dirigé par Danièle Duteil et Éventail de haïkus dirigé par Daniel Py.

L’année suivante, elle contribue à l'exposition Brise-Lames de l’association Rêveri(v)es sous la responsabilité de Valérie Rivoallon.

En outre, elle a pris part à de nombreux renga de La Revue du Tanka Francophone*, ainsi qu’à l'automne 2020, au hyakushshu-uta, chant de cent tanka écrits à neuf auteurs se répondant sur le thème « au seuil des saisons ».

Haïjin depuis 2008, Valérie Rivoallon expose ses haïsha (photo-haïku) depuis 2011, à Casa Poblano de Montreuil (93) tout d’abord puis à la galerie la Verrière dans le cadre de la semaine Clichy a du talent (92) en 2017.

En 2019, elle a initié l’exposition itinérante Brise-lames qui a réuni vingt-et-un créateurs-haïjin autour du thème « art et haïku ». Photo, peinture, sculpture, calligraphie, arts plastiques y étaient associés au poème.

Par ailleurs, elle a créé la collection poésie Kigoupa des éditions Unicité (sept titres), a dirigé et codirigé quatre recueils collectifs et publié deux recueils personnels, J'haïkuse en 2013 et Derrière la scène en 2017 aux éditions Unicité. Elle a participé à plus de quinze collectifs dont le dernier, Lire et écrire, dirigé par Janick Belleau aux éditions Pippa est sorti en 2020.

Claudine Baissière et Valérie Rivoallon sont à nouveau réunies dans ce projet inédit qui s’inspire du renku traditionnel japonais et du haïsha. Revêtant le rôle du sabaki, Valérie Rivoallon a guidé la création en adaptant les règles du « lier-décaler » de l’écriture poétique à la pratique photographique alliée au haïku. Les liens, suivant les consignes saisonales et les thèmes de la nature, se retrouvent tantôt dans les poèmes, tantôt dans les photos tantôt dans les deux.

*Le tanka est un poème japonais de cinq vers à la métrique 5/7/5/7/7.



Editions Unicité
3 sente des Vignes
91530 Saint-Chéron
Tél. 06.16.09.10.85
site réalisé parliens mentions légales © 2013 Editions Unicité